I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\MV15ANS.gif

L'œuvre de Maria Valtorta
©
Centro Editoriale Valtortiano

Se repérer

Consulter la Bible en ligne

Aller sur le forum

Qui sommes-nous

 I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\IntroAccueil.gif I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\IntroOeuvre.gif I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\IntroValtorta.gif I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\IntroThemes.gif I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\IntroBoutique.gif

 I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\IntroductionGaucheT.gif
Retour à l'index des thématiques

Accueil >> Plan du Site >> Index des thématiques

 

Temps, siècle

 


Les Derniers Temps

Les Derniers Temps dans l’Écriture.

La fin des Temps.

La Vierge des derniers Temps.

Le dernier avènement du Christ.

L’Antéchrist et la grande persécution.

La fin du monde et le jugement dernier.

Conclusion.


Grignion de Montfort


La Vierge des Derniers Temps


La prédication de l’Antéchrist d’après Luca Signorelli
(1450-1524)


Retour du Christ à la fin du monde

VOIR AUSSI

Eschatologie.free.fr
Le portail catholique sur les fins dernières

"Derniers temps" et "Fin du monde" ne sont pas à confondre. Ce sont deux étapes successives mais non des synonymes.        

 Les Derniers Temps dans l’Écriture.       

Ce temps d’épreuve et de triomphe est parfaitement annoncé dans le Nouveau Testament
[1]. Jésus n’a rien voulu cacher. Mais il affirme aussi son aide et son triomphe : « Quand ces choses commenceront à arriver, redressez-vous et relevez la tête, parce que votre Rédemption est proche » (Luc 21, 28).      

Tous ces textes de l’Écriture sont rappelés
dans la rubrique ci-dessous.       

Mais qu’en dit Maria Valtorta ?          

Elle fait se succéder et s’enchaîner les cinq étapes suivantes :          
- La fin des temps et l’heure de Marie.          
- L’avènement glorieux du Christ dans les esprits.     
- Le règne de l’Antéchrist et l’ultime persécution.       
- Le retour en Gloire du Christ et le jugement dernier. 
- La condamnation de l’enfer éternel et l’avènement éternel de la Jérusalem céleste.  

Haut de page           

 La fin des Temps.

Cette période clos les temps ouverts par la Passion du Seigneur, sa Résurrection et son Ascension. C’est la période préparatoire à l’avènement du Christ en gloire. Cette période cruciale est confiée à Marie. Elle correspond à une période de dégénérescence généralisée de la foi et des mœurs. Selon
Apocalypse 12, Marie vient enfanter une dernière fois le Christ dans le cœur des hommes. Elle affronte pour cela le "Dragon" qui tente de détruire ce projet et balaye à cette fin le tiers des étoiles, les prêtres de l’Église selon Maria Valtorta[2].           

Ce temps est contemporain comme l’annoncent plusieurs textes de Maria Valtorta.   

Tout d’abord une dictée du
23 octobre 1947 dans laquelle Jésus lui confie un message pour l’Année sainte à venir : elle doit être marquée du sceau de Marie. Le dogme de l’Assomption doit y être prononcé. Ce que fit effectivement Pie XII le 1er novembre 1950, soit trois ans plus tard.         

Jésus justifie cette demande par un appel pressant : « Hâtez l’heure du triomphe de Marie sur Satan, sur le monde, la matière, la mort... Il ne peut y avoir d'autre rédemption accomplie par moi, le Christ. Mais il peut en y avoir encore une pour sauver un plus grand nombre d’âmes des spirales infernales : celle de Marie la glorieuse. C’est dans sa ferveur que réside le secret de la Rédemption finale ».            

L’Esprit-Saint, commentant Romains 1, 18 sur la colère de Dieu
[3], annonce le temps de Marie et le précise : « Pour cette seconde et ultime venue l'Agneau de Dieu, le Rédempteur n'aura plus comme précurseur le pénitent du désert (Jean-Baptiste), mais Marie en qui Nous avons établi notre demeure... Elle traversera les cieux … pour préparer, engendrer et mettre au monde, comme pour une dernière maternité, autant de germes vivants que possible, tous ceux qui voudront être enfantés au Seigneur ». « Marie est l'extrême miséricorde que notre Amour ait conçue pour vous » dit l’Esprit-Saint.           

Sa venue se fait alors que « les ténèbres toujours plus denses et maudites, recouvrent la Terre ». Long, très long sera son chemin. Elle est violemment attaquée par Satan qui ne peut ni l’atteindre ni détruire son projet.         

« Rapide comme un archange, elle descendra seulement pour tracer son signe, près de celui du Tau, sur le front des fidèles sauvés pour le Royaume éternel. Au toucher de sa main, force et paix pénétreront leur esprit ». Elle compensera dans l’esprit des bons, « le vide laissé par Dieu, qui se retire toujours plus loin dégoûté par les péchés des hommes ».   

Plus loin, l’Esprit-Saint confirme à Maria Valtorta : « c’est maintenant l’heure de Marie »
[4]. Elle est le prophète des derniers temps, l’arche mystique posée entre le Ciel et la terre qui, telle celle de Noé, rassemble et abrite ceux qui seront sauvés parce qu’ils l’auront voulu.

Son action est donc maternelle, toute à la fois longue et rapide. C’est l’ultime recours.

Ce temps de Marie est aussi appelé la Vierge des derniers temps.     

Haut de page           

 La Vierge des derniers Temps.   

Cette expression trouve sa racine dans l’Apocalypse 12, mais aussi dans les écrits de
Grignion de Montfort qui prophétisait dans son Traité de la Vraie dévotion à la Sainte Vierge au XVIIème siècle : Marie, dans les derniers temps, sera révélée non de façon abstraite, mais en plénitude « dans le déploiement de son action miséricordieuse envers les pécheurs, dans sa lutte contre les ennemis de Dieu et dans son soutien aux fidèles disciples du Christ ». Par sa miséricorde maternelle elle appellera et formera les "apôtres des derniers temps" : armée du combat final.           

L’avènement du Christ, que les derniers temps annoncent, ne se fera pas par une nouvelle incarnation. Il ne viendra pas pour une seconde rédemption. « Il n’y en aura pas d’autre, confie l’Esprit-Saint à Maria Valtorta
[5], car la première a été suffisante et parfaite. Ce n’est pas non plus par une seconde évangélisation qu’Il viendra. Il ne viendra pas personnellement. Pourtant, il évangélisera en suscitant de nouveaux évangélisateurs qui évangéliseront en son nom. Ils le feront sous une forme nouvelle, appropriée à l’époque. Cette forme nouvelle ne changera ni la substance de l’Évangile éternel ni celle de la grande Révélation, mais lui donnera plus d’amplitude, la complètera, la rendra compréhensible et acceptable même à ceux qui, à cause de leur athéisme ou de leur incrédulité sur les quatre fins de l’homme[6] et sur bien d’autres vérités révélées, allèguent "qu’ils ne peuvent pas croire des choses qu’ils ne comprennent pas, ni aimer des êtres dont on connaît trop peu de choses, surtout si ce peu provoque crainte et découragement au lieu d’attirer et d’encourager ».     

Nombreux sont ceux qui voient dans cette allusion l’avènement d’Internet (totalement inconnu de Maria Valtorta) et de toutes les possibilités que les nouvelles technologies offrent à l’évangélisation : sites spécialisés, forums, blogs, messageries, réseaux sociaux, vidéos, etc. mais aussi les immenses ressources qu’il ouvre à la recherche historique et exégétique.      

Certes, la nouvelle évangélisation, par ailleurs promue par Paul VI et Jean-Paul II, ne peut être restreinte à la seule œuvre de Maria Valtorta tant il est vrai que notre époque voit se multiplier les manifestations du Ciel au point qu’il est impossible de les connaître toutes en profondeur. Parmi elles, les révélations de Maria Valtorta ont cependant un destin mondial
[7] et le web sert à diffuser son œuvre capitale : l’Évangile tel qu’il m’a été révélé. Dans un message au Pape Pie XII soumis à de fortes pressions pour retirer son soutien à cette vie de Jésus, Dieu le Père adresse des propos fermes pour l’inciter à demeurer assuré faute de quoi « le Ciel entier pleurerait[8] ». Il qualifie l’œuvre de Maria Valtorta de « gloire de son Pontificat » et en montre la valeur eschatologique.    

Les nouveaux évangélisateurs existent déjà, dit l’Esprit-Saint
[9], même si le monde en partie les ignore et en partie les combat. Il est certain que le web, en diffusant universellement l’information, contrecarre les médias établis qui se perdent dans l’hostile ou le futile. « Mais ces évangélisateurs, poursuit-il, deviendront toujours plus nombreux et quand la terreur saisira les sots qui aujourd’hui se gaussent des nouveaux évangélisateurs, le monde, après les avoir ignorés, raillés ou combattus, se tournera vers eux pour qu’ils leur servent de force, d’espérance et de lumière dans les ténèbres. Car s’il est vrai que les faux prophètes au service de l’Antéchrist seront de plus en plus nombreux avant la fin des temps, il est tout aussi vrai que le Christ Seigneur leur opposera ses serviteurs en toujours plus grand nombre, en suscitant de nouveaux apôtres là où l’on croit le moins ».    

« L’infinie
Miséricorde de Dieu fera resplendir Marie, annonciatrice de la dernière venue du Christ. Les nouveaux évangélisateurs enseigneront donc l’Évangile de Marie[10], en vérité trop laissée dans l’ombre par les évangélistes, les apôtres et tous les disciples, alors qu’une connaissance plus vaste d’elle aurait servi d’enseignement à bien des gens, évitant ainsi de nombreuses chutes. Elle est un maître de vie pur, fidèle, prudent, compatissant et pieux.          

Elle n’a cessé d’enseigner au cours des siècles et porter les messages de Dieu. Elle est digne d’être d’autant mieux connue que le monde s’enfonce dans la boue et les ténèbres, afin d’être plus imitée pour ramener le monde vers ce qui en est dégagé.   

Le Christ cherchera à empêcher le reniement, non seulement de la religion mais même de la raison, en ouvrant des horizons nouveaux et des voies éclairées par des lumières spirituelles, et en suscitant, chez ceux qui ne le repoussent pas ouvertement, un puissant réveil de la vie spirituelle, avec l’aide de ces nouveaux évangélisateurs non seulement du Christ mais aussi de la Mère de Dieu. Ils porteront l’étendard de Marie. Ils conduiront à Marie. Et Marie, qui fut déjà une fois cause et source — indirecte mais néanmoins puissante — de la rédemption de l’homme, le sera de nouveau
[11].    

« Mais n’ayez pas peur, dit Jésus… Après cette période de douloureux travail au cours de laquelle, persécutée par des forces infernales, l’Église, comme la Femme mystique dont parle Jean
[12], après avoir fui pour se sauver, se réfugiant chez les meilleurs et perdant ses membres indignes dans sa fuite mystique (Je dis bien mystique), accouchera des saints destinés à être à sa tête à l’heure qui précède les temps derniers[13] ».

« Mais quand ? Quand tout cela ? dit Jésus
[14]. Êtes-vous déjà rendus à cette heure ou êtes-vous sur le point d'y entrer ? Vous êtes dans la crainte, vous vous posez des questions... mais vous ne voulez pas regretter vos péchés et vous repentir. Le "quand" ne vous sera pas dévoilé. Il est inscrit dans le cœur des prophètes actuels, mais "ce que les sept tonnerres leur ont révélé demeure scellé, et ils ne le diront pas[15] ». Nous pouvons donc partager la science de la foi et des signes, mais pas celle du temps et du moment.      

Les humains seront en plein naufrage, tous, à l'exception des serviteurs de Dieu réunis dans la barque de Pierre, et fidèles au saint Navigateur. C'est alors que, tel un astre pacifique, sur les horreurs et les terreurs des ondes en furie, on verra se lever l'Etoile de la Mer (Marie) pour annoncer l'ultime venue de l'Etoile du Matin
[16] sur la Terre[17].       

Haut de page           

 Le dernier avènement du Christ. 

Vient ensuite l’avènement du Christ en Gloire dans le cœur des hommes. C’est un évènement claironnant, universel, visible de tous, mais le Christ ne viendra pas en personne (venue réservée à la fin du monde) : il suscitera une dernière fois son esprit dans cette armée d’évangélisateurs préparée par Marie. C’est l’époque de l’unité des chrétiens, des croyants et celle de la conversion d’Israël. Le Christ n’aura plus qu’un seul troupeau sur toute la terre qui aura été évangélisée.   

« Ceux qui devront réunir les lignées autour de la Croix pour préparer le rassemblement du Christ auront une main de père et de roi
[18]. Et aucune lignée ne manquera à l’appel, avec ses meilleurs descendants[19]. Alors je viendrai et je mettrai mon pouvoir à sa défense contre toutes les embûches et les ruses, les attentats et les crimes de Satan envers ma Jérusalem terrestre — l’Église militante. Je répandrai mon esprit sur tous les rachetés de la Terre[20]. … Je me tiendrai comme une fontaine au milieu de mon troupeau recomposé et je laverai en moi toutes les laideurs passées que déjà le repentir aura commencé à effacer. Alors, Roi de justice et de sagesse, je disperserai les idoles des fausses doctrines, je purgerai la Terre des faux prophètes qui vous ont conduits à tant d’erreurs. Je me substituerai à tous les docteurs, à tous les prophètes, plus ou moins saints, plus ou moins méchants, car le dernier enseignement doit être purifié de toute imperfection,[21] »      

« L’archange qui a vaincu Lucifer et qui garde mon Royaume et ses enfants, sera celui qui apparaîtra comme un signe céleste aux derniers temps[22] ». Quelle forme cela prendra-t-il ? On l’ignore, mais ce signe sera visible et incontestable[23].         

Cette annonce claironnante et universelle du dernier avènement du Christ provoquera un grand affolement. On se tournera vers ces évangélisateurs, apôtres des derniers temps, ignorés ou méprisés jusque-là. On les « tirera par la manche » pour qu’ils communiquent l’esprit de Jésus.      

Bons et mauvais se sépareront naturellement. Les uns seront tout amour et charité, les autres toute haine.    

« Mon Église, à l’avant-dernier jour, se composera alors de vrais chrétiens. Peu nombreux comme au début, mais saints comme au début. Elle finira dans la sainteté comme elle commença dans la sainteté. Les menteurs, les traîtres, les idolâtres resteront au dehors ceux qui, à la dernière heure, imiteront Judas et vendront leur âme à-Satan, nuisant ainsi au Corps mystique du Christ. La Bête
[24] aura en eux ses lieutenants pour sa dernière guerre[25] ».  

« Les derniers temps seront les temps de l’esprit. Ces lumières, ces voix pulluleront alors pour servir de guide aux cœurs droits qui marcheront à tâtons dans les brumes des matérialismes, des rationalismes, des sectarismes auxquels les prêtres prendront largement part
[26] ».   

Pour sa part, Grignion de Montfort évoquait ces apôtres des derniers temps qui « seront de vrais disciples de Jésus-Christ et marcheront sur les traces de sa pauvreté, humilité, mépris du monde et charité, enseignant la voie droite de Dieu dans la pure vérité, selon le saint Évangile, et non selon les maximes du monde, sans écouter ni craindre aucun mortel, quelque puissant qu’il soit ». 

Haut de page           

 L’Antéchrist et la grande persécution.    

Puis surgira l’Antéchrist à qui Satan livrera tous ses pouvoirs. « Il est logique que, dans un monde où tant de lumières spirituelles seront mortes, s’instaure manifestement le règne, bref mais terrible, de l’Antéchrist, engendré par Satan comme le Christ fut engendré par le Père. Le Christ, fils du Père, engendré par l’Amour avec la Pureté. L’Antéchrist, fils de Satan, engendré par la Haine avec la triple Impureté
[27] ».

« Ce sera une personne très haut placée, comme un astre. Non un astre humain qui brille dans un ciel humain, mais un astre d’une sphère surnaturelle, lequel, cédant à la flatterie de l’Ennemi, connaîtra l’orgueil après l’humilité, l’athéisme après la foi, la luxure après la chasteté, la faim de l’or après la pauvreté évangélique, la soif d’honneurs après une vie cachée. Il est moins effrayant de voir tomber une étoile du firmament que de voir tomber dans les anneaux de Satan cette créature déjà élue
[28] ». Il n’est pas certain que cette prophétie désigne un Pape, mais peut-être une figure de proue de ces saints des derniers temps suscité par Marie, peut-être un de ceux qui auront contribué "avec une main de père et de roi" à l’unification des croyants en un seul troupeau du Christ.     

Commenceront alors la persécution violente, mais brève contre les croyants fidèles. Tout le Ciel, avec l’Église militante encore sur terre, sera en prière pour que ce troupeau ne sombre pas. Sans ce secours le troupeau sombrerait en entier. Les fidèles disposeront ensuite d’une très courte période d’accalmie pour se préparer avant le jugement dernier. Ils n’auront en effet qu’une période de purification (
Purgatoire) restreinte et donc accrue en intensité[29].        

« L’Antéchrist suscite des phénomènes aptes à vous séduire et à vous faire tromper, prévient L’Esprit-Saint
[30]. Il s'agit des prodiges dont le Christ a prévenu lorsqu'il vous a prédit les derniers temps[31], en mettant l'humanité en garde contre ces mêmes prodiges et contre les voix des faux christs et des faux prophètes qui surgiront et apparaîtront ici et là ».         

« Terrifiant comme jamais l’homme n’en a connu, le dernier temps, de trois ans et six mois, sera celui pendant lequel Satan, par l’intermédiaire de son fils, brûlera d’une rage suprême, car la scission entre les deux rameaux du peuple de Dieu
[32] sera terminée, et avec elle la cause de tant de maux matériels, moraux et spirituels; il utilisera alors ses ultimes et parfaites astuces pour nuire, ruiner, tuer le Christ dans les cœurs ainsi que les cœurs acquis au Christ.        

« Les sages comprendront le piège de Satan — ou plutôt les innombrables pièges de Satan —, car ceux qui possèdent la vraie Sagesse sont éclairés. Par leur fidélité à la grâce, ils deviendront purs et éprouvés comme le feu, dignes d’êtres élus au ciel. Les impies, eux, suivront le Mal et feront le mal: ils ne pourront en effet comprendre le Bien car, par leur volonté spontanée, ils se seront rempli le cœur de mal.  

« Alors viendra le temps où l’Eglise, outragée à un point jamais égalé, ne sera plus libre de célébrer le sacrifice perpétuel, et l’abomination de la désolation sera élevée sur le Lieu Saint et sur les lieux saints
[33], comme cela a été annoncé par les prophètes et répété par moi, qui ne me trompe pas, dit Jésus. Il poursuit : « Daniel dit : « Il y aura mille deux cent quatre-vingt-dix jours (d’un tel outrage). Heureux celui qui tiendra et qui atteindra mille trois cent trente-cinq jours ».   

« Cela signifie que, pendant les trois ans et six mois qui précéderont la fin, un petit temps
[34] sera finalement réservé aux fidèles pour se rassembler et écouter la Parole ultime, qui résonnera dans leurs esprits comme une invitation au ciel[35], tandis que Michel avec ses anges vaincra Satan et ses démons. "Heureux celui qui tiendra et qui atteindra mille trois cent trente-cinq jours" signifie: "Heureux celui qui aura persévéré jusqu’à la fin ", car il sera sauvé[36] ».

Azarias, l’ange gardien de Maria Valtorta, nous adresse cette supplique en vue de ce temps d’épreuve : « Élevez autour de l’Église la barrière de votre prière (pour cette heure-là[37] »  

Haut de page           

 La fin du monde et le jugement dernier. 

Passé ce moment, Dieu dira « Assez ! ». Le Christ apparaîtra alors en personne pour juger « les vivants et les morts ». Tous le verront, sans exception, certains pour la Gloire éternelle, d’autres pour la damnation éternelle. L’Enfer, éternel, sera définitivement clos pour qu’il ne puisse plus souiller ni le Ciel ni la Création. Mais il est éternel et ne sera donc pas détruit.      

La Terre reviendra à son origine, planète parmi les planètes avant d’être dissout comme toutes les autres planètes, une fois le Jugement dernier prononcé
[38]. Le Christ avec tous les saints de tous les temps montera dans une dernière ascension dans la « Jérusalem céleste » préparée de tous temps. Les saints gouverneront alors avec le Christ pour l’éternité :     

« Je viendrai alors, non plus en Maître mais en Roi, prendre possession de mon Église militante, désormais devenue Une et Universelle telle que la fit ma volonté. Son travail séculaire sera terminé. L’Ennemi vaincu à jamais. La Terre purifiée par les torrents de la Grâce descendue pour une dernière fois sur elle pour la rendre telle qu’elle était au début, quand le péché n’avait pas corrompu cet autel planétaire destiné à chanter avec les autres planètes les louanges de Dieu, et devenu par la faute des humains la base de l’échafaud de son Seigneur fait Chair pour sauver la Terre. Une fois que seront vaincus tous les séducteurs, tous les persécuteurs qui, à un rythme soutenu, ont troublé l’Église, mon épouse, elle connaîtra la tranquillité et la gloire. Moi et mes saints, nous monterons ensemble dans une dernière ascension et prendrons possession de la Cité sans contamination, où mon trône est préparé et où tout sera nouveau et sans douleur. Baignés de ma Lumière, vous régnerez avec moi dans les siècles des siècles
[39] ».   

Haut de page           

 Conclusion.         

À titre personnel (mais Maria Valtorta n’en dit rien) nous pensons que la multiplication des apparitions en notre époque, signe l’avènement de ce temps de Marie. Parmi ces manifestations, celle de Medjugorje relève d’une attention toute particulière tant par son audience universelle que par son ampleur. Il s’agit bien de la pédagogie maternelle de Marie, de la « pastorale mariale » que signalait le Cardinal Schönborn, primat d’Autriche
[40].            

Pour nous, plusieurs points remarquables viennent étayer cette thèse :         

La tonalité universelle affirmée au tout début des apparitions : « Je désire être avec vous pour convertir et réconcilier le monde entier » (le 26 juin 81)       

La tonalité résolument eschatologique :     
- « Il faut que le monde se sauve pendant qu’il est encore temps » (dimanche 22 ou 29 novembre 1981).      
- « Je suis venue appeler le monde à la conversion pour la dernière fois; ensuite, je n'apparaîtrai plus sur cette terre » (le 2 mai 82).         
- « Ces apparitions sont les dernières dans le monde » (le 23 juin 82)
- « Je souhaite donner des messages comme jamais auparavant depuis le commencement du monde » (le 21 janvier 82)           

L’appel à la sainteté, écho des "apôtres des derniers temps" :      
- « Je veux vous mener à l'entière sainteté. Je veux que chacun soit heureux ici sur la terre et qu'il soit ensuite avec moi au Ciel. C'est cela, chers enfants, le but de ma venue ici et c'est mon désir » (25 mai 1987).           
- « Dieu veut faire de vous des saints » (25 avril 1988).         

La référence à l’ultime Miséricorde Divine :            
- « Cette période est un temps de grâces » (25 juin 1989).      
- « Vous vivez un temps de grâce en cette période où je suis avec vous. Je veux vous enseigner et vous aider à cheminer sur la voie de la sainteté. …Si vous priez, Dieu vous fera découvrir la véritable raison de ma venue. Priez et lisez les Saines Écritures pour pouvoir découvrir par les Saintes Écritures le message contenu pour vous dans mes venues » (25 juin 1991).        

L’annonce d’un signe permanent et « indestructible » qui sera donné à Medjugorje même, pour la conversion des incroyants, au terme des apparitions. Plusieurs évènements majeurs authentifieront les apparitions et le fait qu’elles sont les dernières. Le temps sera alors très court pour se convertir. Ce signe indestructible sera précédé et suivi, semble-t-il, des signes prophétisés par Joël
[41]. On le conjecture, car ils ne seront dévoilés que très peu de temps avant leur réalisation.           

L’appel à la collaboration individuelle en vue du plan de Dieu sur le monde :      
- « Je désire que vous saisissiez la gravité de la situation, et qu'une grande partie de ce qui va arriver dépend de votre prière. » (25 juillet 1991).        
- « Aujourd'hui je vous appelle à la prière, maintenant comme jamais auparavant, alors que mes plans ont commencé à se réaliser. Satan est fort et veut balayer mes plans de paix et de joie. . Je vous invite de telle sorte qu'avec votre aide, tout ce que je voulais réaliser à travers les secrets que j'ai commencés à Fatima, puisse être accompli. Je vous invite, chers enfants, à bien saisir l'importance de ma venue et la gravité de la situation. Je veux sauver toutes les âmes et les offrir à Dieu. C'est pourquoi prions pour que tout ce que j'ai commencé puisse être pleinement réalisé » (25 août 1991).         
- « Regardez autour de vous, mes enfants, et regardez où va le monde qui pense faire tout sans le Père et qui erre dans les ténèbres de la tentation. Je vous offre la lumière de la vérité et l'Esprit Saint. Selon le plan de Dieu, je suis avec vous pour vous aider afin qu'en vos cœurs triomphent mon Fils, sa croix et sa résurrection. Comme Mère, je désire et je prie pour votre union avec mon Fils et son agir. Je suis là, décidez-vous ! » (2 juin 2011).          

L’un des voyants, Ivan Dragicevic confirmait dans une interview
[42] : « La Madone a un plan pour le monde entier. Notre-Dame a un plan pour l'Église. Notre-Dame a un plan pour cette paroisse. Elle nous invite tous à participer, parce que chacun de nous est une partie de ce plan. Je ne sais pas ce qu’il est exactement, mais cela ne veut pas dire que je n'ai pas à prier pour la réalisation de ce plan. Nous n’avons point besoin de tout savoir, mais nous devons prier et chercher à répondre aux demandes de Notre-Dame. Priez, et ainsi, en tout ce que vous faites, vous réalisez le plan de Dieu en vous et à travers vous ».         

L’appel répétitif et suppliant de la Gospa de Medjugorje à la prière amplifie l’exhortation d’Azarias dans l’œuvre de Maria Valtorta : « Élevez autour de l’Église la barrière de votre prière
[43] ». Cette Église est bien sûr l’Église universelle, mais aussi "l’Église domestique" : notre famille[44], c’est enfin nous-même : Temple de l’Esprit. De même, l’appel de la Vierge Marie à la pénitence et à la conversion, amplifie le commentaire de Jésus : « Vous êtes dans la crainte, vous vous posez des questions... mais vous ne voulez pas regretter vos péchés et vous repentir[45] »

Mirjana Dragecivic, l’une des voyantes, révélait : « ceux qui se confient à Jésus et à Marie n’ont rien à craindre ». La Vierge de Medjugorje ne dit pas autre chose dans ses messages.   

François-Michel Debroise, février 2013           
Haut de page           

Dans L'Évangile tel qu'il m'a été révélé.   
Durée - Temps derniers - Temps nouveaux       
Haut de page   

Durée
Haut de page

 I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Balise.gif Chaque siècle est une nuit où le guide et la lumière est la parole du Christ et la Grâce qui de Lui viendra. 2.21     

 I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Balise.gif En vérité, en vérité, les enfants du siècle sont plus avisés que ceux de la Lumière : La fraude n'est pas belle, et pour elle je ne louerai jamais personne. Mais je vous exhorte à être au moins comme les enfants du siècle, avisés avec les moyens du siècle, pour les faire servir de monnaie pour entrer dans le Royaume de la Lumière" 5.71      

 I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Balise.gif Mon temps s'enfuit... Comme il est court le temps de l'homme ! Et comme l'homme est lent à agir !... Comme l'esprit ressent ces limites de la Terre !... Mais... Père, que soit faite ta volonté ! 7.165 

 I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Balise.gif Pas besoin de revenir en arrière. Tu ne pourrais le faire. Le temps écoulé ne revient plus. On ne peut le faire revenir et on ne peut y revenir. Mais ce n'est pas nécessaire. 7.221

Temps derniers
Voir aussi
Jugement dernier
Antéchrist

Haut de page

 I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Balise.gif La résurrection des morts 1.8           

 I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Balise.gif Le jour du Jugement dernier 2.22      

  I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Balise.gif Ce sera la victoire du monde, fils de Satan pour les cinq dixièmes, esclave de Satan pour encore trois dixièmes, indifférent à Dieu pour les deux dixièmes qui restent, victoire qui éteindra la lumière dans le cœur des saints 3.25           

 I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Balise.gif En dernier lieu viendra le Grand Jugement, le Terrible et alors, de nouveau, les hommes seront jugés en masse. Depuis Adam, jusqu'au dernier homme. Jugés d'après ce qu'ils auront voulu pour eux sur la terre, librement. 5.22         

 I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Balise.gif Élie est revenu une première fois. Il reviendra une seconde fois quand les derniers temps seront proches pour préparer les derniers à Dieu. Mais maintenant il est venu pour préparer les premiers au Christ 5.37       

 I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Balise.gif Craignons le Seigneur car l'heure est arrivée d'être prêts à son appel. Faisons beau le vêtement de notre cœur pour ne pas être indignes en sa présence. Ceignons-nous de force car l'heure du Christ est l'heure de l'épreuve. 7.222       

 I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Balise.gif Heure redoutable de châtiment pour l'homme qui se répétera, par la volonté de l'homme qui aura repoussé la Divinité jusqu'à faire de lui-même un sans Dieu, un disciple de Satan et de son fils maudit. Heure qui viendra quand sera proche la fin de ce monde. La non-foi devenue maîtresse souveraine rendra nulle ma puissance de miracle. 8.7

Temps anciens - Temps nouveaux
Haut de page

 I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Balise.gif Jacques d’Alphée annonce les Temps nouveaux : "Voici le temps nouveau. C'est comme une fleur qui va naître après que des siècles la racine a travaillé : et ce temps est venu. S'il n'avait pas été précédé par des siècles d'attente, nous n'aurions pas pu comprendre sa Parole". 2.97    

 I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Balise.gif Le destin de Jacques d’Alphée comme évêque d’Israël et descriptif des premiers temps de l’Église 4.121          

 I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Balise.gif Le signe des temps à Cédès. Aux pharisiens qui lui demande un signe, Jésus fait le parallèle entre sa passion et sa main blessée par une pierre jetée par Sadoc le scribe  (Matthieu 16,1-4 - Marc 8,11-13 - Luc 12,54-56) 5.30


Dans les autres ouvrages de Maria Valtorta
Haut de page

Cahiers de 1943                                                                                                          Voir le sommaire des "Cahiers" =>

 I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF  I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Puce.gif Catéchèse du 11 décembre – Sur les derniers temps : "Le travail séculaire de mon Église sera terminé. L’Ennemi vaincu à jamais. La Terre purifiée par les torrents de la Grâce descendue pour une dernière fois sur elle pour la rendre telle qu’elle était au début, quand le péché n’avait pas corrompu cet autel planétaire destiné à chanter avec les autres planètes les louanges de Dieu, et devenu par la faute des humains la base de l’échafaud de son Seigneur fait Chair pour sauver la Terre. Une fois que seront vaincus tous les séducteurs, tous les persécuteurs qui à un rythme soutenu ont troublé l’Eglise, mon épouse, elle connaîtra la tranquillité et la gloire" (p. 550)

 I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF  I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Puce.gif Catéchèse du 29 décembre - Sur les temps troublés : Non. Ce n’est pas le moment de mourir pour le Christ. C’est le moment de veiller, de défendre, d’enseigner, d’ériger des défenses contre ce qui veut entrer et corrompre de façon de plus en plus vaste et profonde.


Dans les textes fondamentaux chrétiens

Dans la Bible
Haut de page

 I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF Matthieu, chapitre 24 en entier.         

 I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF Luc 17, 26-37.          

 I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF Jean 14, 3.

 I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF Actes des apôtres 1, 10-11.

 I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF Actes 2, 16-20, citant Joël 3, 1 et suivants.

 I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF 1 Corinthiens 15, 51-52.       

 I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF 2 Corinthiens 11, 3-4 et 13-15.          

 I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF Galates 1, 6-9.         

 I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF 1 Thessaloniciens 4, 15-17.  

 I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF 2 Thessaloniciens 2, 1-4.      

 I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF 2 Timothée 3, 1-5     

 I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF 2 Pierre 3, 9-13.       

 I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF Apocalypse en entierMarie des derniers TempsJérusalem céleste.

Dans le catéchisme de l'Église catholique
Haut de page

Sur les derniers temps : L'Épreuve ultime de l'Église (§ 675 à 677) - L'espérance des cieux nouveaux et de la terre nouvelle (§ 1042 à 1049)


Dans d'autres sources
Haut de page

 

 I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF Derniers temps : Entretien du 26/12/2009 du P. Patrick de Laubier avec "Famille chrétienne".

 


Retour à l'index des thématiques
Fiche mise à jour le
25/02/2013

 



[1] Partie de la Bible sur le temps de Jésus et ce qui s’en suivit.

[2] Quadernetti, message du 23 décembre 1948.

[3] Leçons sur l’épître de saint Paul aux romains, Leçon n°3.

[4] Ib°, Leçon n° 17.

[5] Cahiers de 1945 à 1950, Commentaires de l’Apocalypse, page 562 et suivantes.

[6] Cf. le Catéchisme de saint Pie X, chapitre 7 : Il y a pour l'homme quatre Fins dernières : la Mort, le Jugement, l'Enfer et le Paradis. La Mort est la dernière chose qui arrivera à l’homme en ce monde ; le Jugement de Dieu, le dernier des jugements que nous devons subir ; l'Enfer, le mal extrême pour les méchants ; le Paradis, le souverain bien pour les bons.

[7] Cahiers de 1945 à 1950, Dictée du 19 décembre 1945, à 23h30.

[8] Quadernetti, message du 23 décembre 1948.

[9] Cahiers de 1945 à 1950, Commentaires de l’Apocalypse, page 562 et suivantes.

[10] Il s’agit bien sûr de l’Évangile vu avec le regard de Marie et non d’un nouvel Évangile.

[11] Ib°

[12] Apocalypse 12, 6.

[13] Cahiers de 1943, Dictée du 11 décembre.

[14] Leçons sur l’épître de saint Paul aux romains, Leçon n°3.

[15] Cf. Apocalypse10, 1-7.

[16] Cf. Apocalypse 2, 28.

[17] Cf. Apocalypse 22, 16.

[18] On verra donc apparaître des figures spirituelles majeures qui réaliseront l’unité des croyants en un seul troupeau. Mais peut-être l’une de ces figures de premier plan deviendra-t-elle l’Antéchrist en basculant de tout au tout (voir ci-dessous).

[19] Allusion à l’unité des chrétiens, des croyants et à la conversion d’Israël dont il est dit qu’elle sera le signe de la fin des temps (Cf. dictée du 23 janvier 1944).

[20] Cf. Joël 3, 1 et suivants, cité dans Actes 2, 16-20. L’avènement du Christ n’est pas une venue physique : celle-ci aura lieu à la fin du monde pour le jugement dernier. Il s’agit bien de l’avènement du Christ dans les esprits (Cf. Commentaires de l’Apocalypse in Cahiers de 1945 à 1950, page 562 et suivantes).

[21] Cahiers de 1943, Dictée du 11 décembre.

[22] Cahiers de 1944, dictée du 23 janvier.

[23] Joël, chapitre 3, prophétise l’avènement du Christ dans les cœurs et l’émergence des nouveaux évangélisateurs. Il parle de prodiges dans le ciel et sur la terre.

[24] Selon Maria Valtorta, la Bête est le symbole du pouvoir politique.

[25] Cahiers de 1943, Dictée du 29 octobre.

[26] Cahiers de 1945 à 1950, dictée du 19 décembre 1945, 23h30.

[27] Cahiers de 1943, dictée du 23 juillet.

[28] Ib°, dictée du 20 août 1943.

[29] Cahiers de 1944, vision du 29 janvier.

[30] Leçons sur l’épître de saint Paul aux romains, leçon n°25.

[31] Matthieu 24, 4-31 – Matthieu 25, 31-46 - Marc 13, 5-23 - Luc 21, 8-28.

[32] Sans doute chrétiens et juifs.

[33] On comprend qu’à la place de l’Eucharistie (la messe) il y aura un nouveau culte d’imposé : lequel ? on ne sait, mais il sera « abominable ».

[34] Un mois et demi (45 jours).

[35] Les derniers vivants auront qu’un temps très court de purification qui en sera d’autant accru en intensité (Cf. Cahiers de 1944, vision du 29 janvier).

[36] 23 janvier 1944.

[37] Livre d’Azarias, dimanche de Pentecôte.

[38] Cahiers de 1944, vision du 29 janvier.

[39] Cahiers de 1943, Dictée du 11 décembre.

[40] Déclaration suite à son pèlerinage privé du 28 décembre 2009 au 1er janvier 2010.

[41], Joël 3, 1 et suivants cité dans Actes 2, 16-20.

[42] 23 août 2012 in Medjugorje Today.

[43] Livre d’Azarias, dimanche de Pentecôte.

[44] Cette expression est tirée de plusieurs textes conciliaires : Lumen Gentium, Apostolicam actuositatem, Gaudium et spes. Jean-Paul II l’a repris dans au moins deux encycliques : l'exhortation sur la famille et l'exhortation sur les fidèles laïcs.

[45] Leçons sur l’épître de saint Paul aux romains, Leçon n°3.