L'œuvre de Maria Valtorta
© Centro Editoriale Valtortiano

Se repérer

Consulter la Bible en ligne

Aller sur le forum

Qui sommes-nous

Accueil >> Plan du Site >> Index des personnages

Traduction automatique de cette fiche :
 -  -  -

Philippe

L'apôtre.

 


 Présentation générale     
Haut de page           

Philippe est un galiléen de Bethsaïda. Il a la cinquantaine, le visage déjà marqué par les années, bien qu’encore dans l’âge viril (10.24). À l'école, il était condisciple de Pierre, élève turbulent, sous la férule de "ce grognon d’Élisée" (3.72), leur enseignant. C'est le 5ème apôtre de Jésus. André lui présente le Christ en disant : "Celui après qui tu soupirais est venu". Il le croit spontanément : "Mon Maître et mon Dieu !" s'exclame-t-il lorsque Jésus l'accueille comme disciple (2.12). Sur demande de Jésus, il présente à son tour son ami : Nathanaël dit Barthélemy. 

Philippe est marié à
Marie. Il a deux filles, dont Marianne(8.27). Elles font successivement vœu de virginité (4.104). C'est un déchirement pour Philippe qui voit ainsi s'envoler ses rêves de descendance (5.60). 

Philippe est de condition aisée : sans doute un riche propriétaire (
6.113), bien équilibré et fidèle (2.12).         

Lors de la première multiplication des pains (
4.136), c'est à lui que Jésus demande combien de pains sont nécessaires pour nourrir la foule[1].       

Lors de la semaine sainte, alors que la foule se presse autour de Jésus, des gentils (goïms ou païens) veulent voir Jésus et interpellent Philippe
[2], attirés sans doute par son nom à consonance grecque (9.17). 

Lors de la Cène, comme beaucoup d'apôtres, Philippe n'a pas compris la vraie nature de Jésus : il lui demande de leur montrer son Père. Jésus s'étonne de cette incompréhension : "Qui m'a vu, a vu le Père" répond-il (
9.19).      

Au moment de la Passion, Philippe s'enfuit, comme la plupart des apôtres, il n'y assiste pas.          

Lui et
Nathanaël sont des traditionalistes comme le confirme la Vierge Marie (10.35).

 Son nom 
Haut de page           

Philippe (פפילי) signifie en grec "qui aime les chevaux" - Référence historique : le père d'Alexandre le grand.

Alphabet hébreu sur croixsens.net.

 Où en parle-t-on dans l'œuvre ?  
Haut de page           

Philippe fait partie des Personnages centraux évoqués dans plus de la moitié des épisodes, soit plus de 350 fois.

 Tome 2 : 2.12 - 2.16 - 2.17 - 2.18 - 2.20 - 2.33 - 2.56 - 2.57 - 2.58 - 2.59 - 2.60 - 2.61 - 2.62 - 2.63 - 2.64 - 2.65 - 2.68 - 2.69 - 2.70 - 2.71 - 2.75 - 2.76 - 2.77 - 2.78 - 2.79 - 2.82 - 2.83 - 2.84 Début de la vie commune des apôtres : 2.86 - 2.87 - 2.88 - 2.89 - 2.90 - 2.91 - 2.92 - 2.93 - 2.94 - 2.95 - 2.96 - 2.97 - 2.98 - 2.99 - 2.100 - 2.101 - 2.102 - 2.103 - 2.104 - 2.105 - 2.106 - 2.107.          
 Tome 3 : 3.1 - 3.2 - 3.3 - 3.4 - 3.5 - 3.6 - 3.7 - 3.8 - 3.9 - 3.13 - 3.14 - 3.15 - 3.17 - 3.18L'élection des apôtres : 3.20 - 3.22 - 3.24 - 3.25 - 3.26 - Le Sermon sur la Montagne : 3.29 - 3.30 - 3.31 - 3.32 - 3.33 - 3.34 - 3.36 - Apostolat en Galilée : 3.37 - 3.38 - 3.39 - 3.40 - 3.41 - 3.42 - 3.43 - 3.44 - 3.46 - 3.47 - Le second voyage pascal : 3.48 - 3.49 - 3.50 - 3.51 - 3.52 - 3.53 - 3.54 - 3.55 - 3.56 - 3.57 - 3.58 - 3.59 - 3.60 - 3.62 - 3.63 - 3.64 - Apostolat en Judée : 3.66 - 3.67 - 3.68 - 3.69 - 3.70 - 3.72 - 3.73 - 3.74 - 3.75 - 3.76 - 3.77 - Apostolat en Philistie : 3.78 - 3.79 - 3.80 - 3.81 - 3.82 - 3.83 - 3.84 - 3.85 - 3.86.          
 Tome 4 : 4.87 - 4.89 - 4.90 - 4.91 - 4.93 - 4.94 - 4.96 4.100 - 4.101 - 4.102 - 4.103 - 4.104 - 4.105 - 4.106 - 4.107 - 4.110 - 4.111 - 4.112 - 4.113 - 4.114 - 4.115 - 4.116 - 4.117 - 4.118 - Envoi des apôtres et disciples en mission : 4.119 - 4.120 - 4.123 - 4.124 - 4.125 - 4.128 - 4.132 - 4.134 - 4.135 - 4.136 - 4.137 - 4.139 - 4.140 - 4.141 - 4.142 - 4.143 - 4.144 - Pérée, Galaad et Trachonitide : 4.145 - 4.148 - 4.160 - 4.161 - 4.162 - 4.165 - 4.166 - 4.167 - 4.168 - 4.172 - 4.176.         
 Tome 5 : Le voyage des disciples à Antioche : 5.14 - Phénicie et Haute-Galilée : 5.20 - 5.21 - 5.22 - 5.23 - 5.24 - 5.25 - 5.26 - 5.27 - 5.28 - 5.29 - 5.30 - 5.31 - 5.32 - 5.33 - 5.34 - 5.35 - La Transfiguration et le Pain du Ciel : 5.36 - 5.37 - 5.38 - 5.39 - 5.40 - 5.42 - 5.44 - 5.45 - 5.46 - 5.47 - 5.48 - 5.49 - 5.50 - 5.51 - 5.52 - 5.53 - L'avant-dernière Pâque : 5.54 - 5.55 - 5.56 - 5.57 - 5.58 - 5.59 - 5.60 - 5.61 - 5.62 - 5.64 - 5.65 - 5.66 - 5.67 - 5.68 - En Judée : 5.69 - 5.70 - 5.71 - 5.72 - 5.73 - 5.74 - 5.75.       
 Tome 6 : 6.76 - 6.77 - 6.78 - 6.79 - 6.80 - 6.81 - 6.82 - 6.83 - 6.84 - 6.87 - 6.88 - 6.91 - 6.92 - 6.93 - 6.94 - 6.95 - 6.96 - 6.97 - 6.99 - 6.100 - 6.101 - 6.102 - 6.103 - 6.104 - 6.105 - 6.106 - 6.109 - 6.110 - 6.111 - 6.112 - 6.113 - 6.114 - 6.115 - 6.1166.1176.118 - 6.119 - 6.120 - 6.121 - 6.123 - 6.124 - L'été à Nazareth : 6.127 - 6.128 - 6.132 - 6.1336.135 - 6.136 - 6.137 - 6.138 - 6.139 - 6.140 - 6.141 - 6.142 - 6.143 - 6.144 - 6.145 - 6.1466.148 - 6.149 - 6.150 - 6.151 - 6.152 - 6.153 - 6.154 - 6.155.         
 Tome 7 : 7.158 - En Syro-Phénicie : 7.159 - 7.160 - 7.163 - 7.164 - 7.165 - 7.166 - 7.167 - 7.169 - 7.170 - 7.1717.172 - 7.176 - 7.177 - En Moab et en Judée : 7.195 - 7.198 - 7.202 - 7.208 - 7.211 - 7.214 - 7.217 - 7.218 - La fête de la Dédicace : 7.224 - 7.226 - 7.229 - 7.232 - 7.233 - 7.235.  
 Tome 8 : L'exil en Samarie : 8.12 - 8.13 - 8.14 - 8.15 - 8.17 - 8.27 - 8.28 - 8.32 - 8.36 - Le retour vers Jérusalem : 8.38 - 8.43 - 8.47.          
 Tome 9 : La Semaine Sainte : 9.9 - 9.12 - 9.13 - 9.15 - 9.16 - 9.17 - 9.19.   
 Tome 10 : Le dimanche de la Résurrection : 10.7 - 10.12 - de la Résurrection à l'Ascension : 10.14 - 10.15 - 10.16 - 10.20 - 10.21 - 10.22 - 10.23 - 10.24 - 10.25 - 10.35.

 En savoir plus sur ce personnage          
Haut de page           

Extraits du Dictionnaire des personnages de l’Évangile, selon Maria Valtorta (Mgr René Laurentin, François-Michel Debroise, Jean-François Lavère, Éditions Salvator, 2012).  
-----------------------------------

Saint Philippe est fêté le 3 mai en même temps que
Jacques le mineur. En Orient il est fêté le 14 novembre. Certaines sources historiques le confondent parfois avec le diacre Philippe, père de quatre filles[3].      

On attribue à Philippe l'apôtre un évangile apocryphe du IIème siècle et les Actes de Philippe, un apocryphe du IVème siècle. Selon cette source, il aurait évangélisé la Grèce, la Scythie au nord de la Mer Noire puis la Phrygie (en Turquie actuelle), ce que retenait le Bréviaire Romain.       

Isidore de Séville (IXème siècle) lui attribue l'évangélisation de la Gaule, hypothèse peu suivie.         

Selon Polycrate (IIème siècle) "il avait trois filles dont deux restèrent vierges toute leur vie et la troisième vécue dans l'Esprit-Saint
[4]". Selon Jacques de Voragine (XIIIème siècle) il n'avait que deux filles[5]. L'Abbé Maistre (XIXème siècle) confirme trois filles et les nomme : Eutychia, Hermione et Marianne[6]. Ce dernier prénom est mentionné dans Maria Valtorta qui n'en cite aucun autre. 

Philippe serait mort martyr à 87 ans, crucifié la tête en bas, sous Domitien. Il fut enterré avec ses filles à Hiérapolis, ville de Phrygie, qui lui bâtit plus tard le Martyrium.   

Le Pape Pélage Ier fit construire au VIème siècle l’église des Douze-Saints-Apôtres à Rome. Il y fit transférer les reliques de saint Philippe et de Jacques le mineur (
Jacques d'Alphée).

Retour à l'index des personnages     
Fiche mise à jour le 12/05/2014

 



[1] Cf. Jean 6, 3-13.

[2] Cf. Jean 12, 21-22.

[3] Cf. Actes 21, 8-9.

[4] Eusèbe de Césarée, Histoire ecclésiastique, Livre III, § 31.

[5] Jacques de Voragine, La Légende Dorée, Saint Philippe.

[6] Abbé Maistre, Les saintes femmes les plus illustres des temps apostoliques, page 298.