"L'Évangile tel qu'il m'a été révélé"
de Maria Valtorta

© Centro Editoriale Valtortiano

 

Se repérer

Consulter la Bible en ligne

Aller sur le forum

Qui sommes-nous

Simon le Zélote

Retour à l'index des personnages

Accueil >> Plan du Site >> Index des personnages

 

Simon le zélote

L'apôtre qui a souffert jusqu'à la sagesse


Présentation générale - Caractère et aspect - Parcours apostolique - Son nom - Où en parle-t-on dans l'œuvre ? - En savoir plus


Présentation générale
Illustration ci-dessus de Renato Ammanito d'après les descriptions de Maria Valtorta
Haut de page

Lépreux (atteint d’un serpigo héréditaire) guéri par Jésus (2.17), en son corps et en son âme (5.12) . 8ème disciple de Jésus et le plus âgé (3.72).

Judéen natif probablement de Béthanie, fils d’une maison puissante ruinée. Son père, sans descendance a eu Simon d’une esclave cananéenne. "Il a dilapidé le patrimoine. Il était vicieux, cruel, sans cœur, sans affection. Il m’a refusé la santé, les caresses, la paix. Il m'a marqué d'un nom qui me fait mépriser et m'a transmis une maladie déshonorante... Il s'est rendu maître de tout, même de l'avenir de son fils. Il m'a tout enlevé, même la joie d'être père".

Cet enfant sevré d'affection, souffrant de sa bâtardise, de son métissage et de sa déchéance sociale, se révolte. Il devient un activiste traqué avant de devenir lépreux. "J'y ai été (à Gamala) comme fugitif, une nuit il y a bien longtemps. Après la lèpre est venue et je ne suis plus sorti des tombeaux.. Je venais de la Syrie (Antioche) où j'étais allé chercher refuge, mais ils me découvrirent et seule la fuite en ces terres empêcha ma capture. Après, je suis descendu lentement et toujours menacé jusqu'au désert de Tecua et de là, désormais lépreux, à la Vallée des Morts. La lèpre me sauvait de mes ennemis..." (3.47 - p.268)

Simon ne conserve, pour tout bien qu'un serviteur fidèle et une maison à Béthanie, proche de celle de Lazare dont il est l’ami (2.21) s'étant connus par leur pères respectifs (2.33). Redevenu sain, par la grâce de Jésus, il recouvre le reste de ses biens, il les vend sous réserve que son fidèle serviteur y ait une demeure. Un acheteur anonyme accepte ses conditions (c’est en fait Lazare lui-même (2.84 - p.479). Le prix de la vente, dont Lazare est gérant puisque Simon s’est entièrement dépouillé pour suivre Jésus, est réservé pour le secours des malheureux. Une occasion se présente avec le rachat de Jonas, le régisseur martyrisé de Doras (2.70). Ce sera encore Lazare qui anonymement interviendra pour répondre aux exigences exorbitantes de Doras (2.84 - p.479).

C'est dans cette maison retrouvée grâce à Lazare, que logera parfois la Vierge Marie. Sans doute préfère-t-elle cette maison plus humble et moins passagère que celle, voisine, de Lazare (8.42)

Simon est surnommé "le zélote" par Luc et "le cananéen" par Matthieu et Marc. Voir l'explication de cette différence désignant le même homme en 2.19.


Caractère et aspect
Haut de page

L'âge et la souffrance l’ont mûri comme un sage (2.49)

Visage grêlé, voix grave, teint brunâtre. Une figure laide et honnête... yeux plutôt bovins ... bouche aux lèvres épaisses et presque violettes... C'est un homme laid, décidément. Aux traits disgracieux, au teint olivâtre foncé, se joint la trace bleuâtre et profonde des cicatrices laissées par son mal. Mais il a un regard si bon que sa laideur disparaît (2.47). "Il est grand et maigre. Il a le teint foncé d'un sang-mêlé, des yeux profonds et très noirs sous des sourcils blancs comme la neige, des cheveux couleur du lin et plutôt frisés, un nez long épaté à l'extrémité, comme les Libyens, des lèvres épaisses, surtout l'inférieure, et proéminentes. Il est tellement olivâtre que la lèvre tire sur le violet. Au front, une vieille cicatrice est restée et ce sera l'unique tache, maintenant qu'il est purifié des croûtes et des crasses (de la lèpre)" (2.18).

Apprécié de Jacques et surtout de Jude d’Alphée avec qui il se liera d'amitié. Ils confessent cette piété filiale à leur mère : "Maman, justement dans cette maison (Nazareth) et dans une soirée bien triste pour nous, il nous a donné une affection de père et nous l'a gardée. Nous ne pouvons l'oublier. Pour nous il est "le père". Nous sommes pour lui des "fils". Quels fils ne se réjouiraient pas de revoir un bon père ?" 

Un des plus âgés parmi les apôtres. Il souffre de rhumatismes et s’en plaint. Mais Jésus l'alerte : "A toi Satan conseille inutilement d'avoir soin de ta santé. Conseil rusé pour chercher à t'enlever à Moi." (6.100)

Sa sagesse, acquise au prix de l'épreuve, servira dans les temps tragiques de la dispersion des apôtres après la mort de Jésus. C'est lui qui ira les rechercher pour les réunir.

Visage qui n’est pas beau mais rendu attrayant par sa distinction austère (10.24). Le prudent, selon Marie (10.35). Assez volontiers élégant : (les apôtres) vêtus très modestement sauf Judas Iscariote, Matthieu, Simon et Barthélemy - je les ai mis par ordre décroissant d'élégance (2.65)


Parcours apostolique
Haut de page

Témoin de la Cène - de la Résurrection - de l'Ascension - de la Pentecôte.

Un de ceux qui, avec Jean, comprend le mieux Jésus qui se confie à lui. "Mon ami". Simon, peut-être du fait de sa maturité obtenue par l’âge et le parcours de vie, comprend d’instinct la destinée rédemptrice de Jésus plus que tous les autres apôtres. Il le prouve lorsque, dès la première année de vie publique, Jésus annonce sa passion, prophétiquement au gué du Jourdain, là où Jean-Baptiste baptisait (2.78 - p.441) - Il évangélise les lépreux, ses anciens compagnons d’infortune (3.9 - p.36) et prononce le premier des "sermons" d’apôtres à l’invitation de Jésus après l’élection des apôtres, suivi par Jean (3.26 - p.116). Thème : "la reconstruction de l’édifice spirituel de chacun au regard de la nouvelle doctrine".

"J'ai l'impression que le Zélote exerce beaucoup ce rôle dans le groupe apostolique. C'est le modérateur, le conciliateur, le conseiller de ses compagnons sans compter qu'il est celui qui comprend si bien le Maître." remarque Maria Valtorta (3.86 – p. 530)

Lié par Jésus à Jude : "Viens, Simon qui n'as pas eu de fils. Viens Jude, qui perds ton père pour mon amour. Je vous unis dans un même sort" (2.19) – Cet accord parfait entre les deux se confirme (6.127).

Il est spirituellement proche de Jean, comme le note la Vierge Marie : "Regarde alors le Zélote. Ce n'est pas un garçon. Il a vécu, il a lutté, il a haï. Il le reconnaît sincèrement. Mais il a appris à méditer. Et lui aussi, crois-moi, est bien haut. Tu vois ? Ils se cherchent tous les deux (avec Jean), parce qu'ils se ressemblent. Ils ont atteint le même âge parfait de l'esprit et par le même moyen : l'oraison mentale. C'est par elle que le garçon est devenu viril en son esprit et c'est par elle que celui qui était déjà vieux et fatigué est revenu à une forte virilité." (4.110 – p.140). C'est sans doute ce niveau spirituel atteint qui en fait l'un des confidents de Jésus.


Son nom : סיימון
Alphabet hébreu sur croixsens.net
Haut de page

Simon, comme Siméon (Chimon- Shim'ôn), veut dire "qui entend". Les surnoms que l'on voit apparaître dans l'Evangile : "Zélote" (Luc 6,15, Actes 1,13) ou "Cananéen ou Cananite" (Matthieu 10,4 et Marc 3,18 selon les tradcutions) viennent, pour l'un, de ses engagements politiques, et pour l'autre, de ses origines familiales et de son aspect physique.

Dans Maria Valtorta, c'est surtout le surnom de Zélote qui est employé.


Où en parle-t-on dans l'œuvre ?
Simon le Zélote fait partie des Personnages centraux évoqués dans plus de la moitié des épisodes, soit plus de 350 fois
Haut de page


Appel des premiers apôtres :
2.17 - 2.19 - Début de l'apostolat en Galilée : 2.33 - 2.35 - 2.36 - 2.37 - 2.38 - 2.39 - 2.40 - 2.41 - 2.42 - 2.43 - 2.44 - 2.45 - 2.46 - 2.47 - 2.48 - 2.49 - 2.50 - 2.51 - Choix des derniers apôtres : 2.52 - 2.53 - 2.54 - 2.55 - 2.56 - 2.57 - 2.58 - 2.59 - 2.60 - 2.61 - 2.62 - Les derniers bergers : 2.63 - 2.64 - 2.65 - 2.68 - 2.69 - 2.70 - 2.71 - 2.75 - 2.76 - En Judée avant la vie commune : 2.77 - 2.78 - 2.79 - 2.80 - 2.81 - 2.82 - 2.83 - 2.84 - 2.85 - Enseignements sur les Dix Commandements : 2.86 - 2.87 - 2.88 - 2.89 - 2.90 - 2.91 - 2.92 - 2.93 - 2.94 - 2.95 - Les fêtes de fin d'année : 2.100 - 2.101 - 2.102 - 2.103 - 2.104 - 2.105 - 2.106 - 2.107


Index 3.1 - 3.2 - La samaritaine : 3.3 - 3.4 - 3.5 - 3.6 - 3.7 - 3.9 - L'apostolat féminin : 3.12 - 3.13 - 3.14 - 3.15 - 3.17 - 3.18 - En Galilée, le choix des apôtres : 3.20 - 3.22 - 3.24 - 3.25 - 3.26 - Le Sermon sur la Montagne : 3.29 - 3.30 - 3.31 - 3.32 - 3.33 - 3.34 - 3.36 - Apostolat en Galilée : 3.37 - 3.38 - 3.39 - 3.40 - 3.41 - 3.42 - 3.43 - 3.44 - 3.47 - Le second voyage pascal : 3.48 - 3.49 - 3.50 - 3.51 - 3.52 - 3.53 - 3.54 - 3.55 - 3.56 - 3.57 - 3.58 - 3.59 - 3.60 - 3.61 - 3.62 - 3.63 - 3.64 - Apostolat en Judée : 3.65 - 3.66 - 3.67 - 3.68 - 3.69 - 3.70 - 3.72 - 3.76 - 3.77 - Apostolat en Philistie : 3.78 - 3.79 - 3.80 - 3.81 - 3.82 - 3.83 - 3.84 - 3.85 - 3.86


4.87 - La conversion de Marie-Madeleine : 4.89 - 4.91 - 4.93 - 4.94 - 4.96 - 4.100 - 4.101 - 4.102 - 4.103 - 4.104 - 4.105 - 4.106 - 4.107 - 4.110 - 4.111 - 4.112 - 4.113 - 4.114 - 4.115 - 4.116 - 4.117 - 4.118 - Envoi des apôtres et disciples en mission : 4.119 - 4.120 - 4.121 - 4.123 - 4.124 - 4.125 - 4.128 - 4.131 - 4.132 - 4.134 - 4.135 - 4.136 - 4.137 - 4.139 - 4.140 - 4.141 - 4.142 - 4.143 - 4.144 - Pérée, Galaad et Trachonitide : 4.145 - 4.148 - 4.149 - 4.150 - 4.151 - 4.152 - 4.153 - 4.154 - 4.156 - 4.157 - 4.158 - 4.159 - 4.160 - 4.161 - 4.162 - 4.165 - 4.166 - 4.167 - 4.168 - Les fêtes de fin d'année à Nazareth : 4.172 - 4.173 - 4.174 - 4.175 - 4.176 - 4.177 - 4.178


Le voyage des disciples à Antioche :
5.1 - 5.2 - 5.3 - 5.4 - 5.6 - 5.7 - 5.8 - 5.9 - 5.11 - 5.12 - 5.13 - 5.14 - Phénicie et Haute-Galilée : 5.20 - 5.21 - 5.22 - 5.23 - 5.24 - 5.26 - 5.27 - 5.28 - 5.29 - 5.30 - 5.31 - 5.32 - 5.33 - 5.34 - 5.35 - La Transfiguration et le Pain du Ciel : 5.36 - 5.37 - 5.38 - 5.39 - 5.40 - 5.42 - 5.44 - 5.45 - 5.46 - 5.47 - 5.48 - 5.49 - 5.50 - 5.51 - 5.52 - 5.53 - L'avant-dernière Pâque : 5.54 - 5.55 - 5.56 - 5.57 - 5.58 - 5.59 - 5.60 - 5.61 - 5.62 - 5.64 - 5.655.66 - 5.675.68 - En Judée : 5.69 5.70 - 5.71 - 5.72 - 5.73 - 5.74 - 5.75


Adieux en Judée :
6.76 - 6.77 - 6.78 - 6.82 - 6.83 - 6.84 - 6.85 - 6.86 - 6.87 - 6.88 - 6.89 - 6.90 - 6.91 - 6.92 - Plaine de Saron : 6.93 - 6.94 - 6.95 - 6.96 - 6.97 - 6.98 - 6.99 - 6.100 - 6.101 - Pentecôte, Décapole et Plaine d'Esdrelon : 6.102 - 6.103 - 6.104 - 6.105 - 6.106 - 6.109 - 6.110 - 6.111 - 6.112 - 6.113 - 6.114 - 6.115 - 6.116 - 6.117 - 6.118 - 6.119 - 6.120 - 6.121 - 6.123 - 6.124 - L'été à Nazareth : 6.125 - 6.126 - 6.127 - 6.128 - 6.131 - 6.132 - 6.133 - 6.135 - 6.136 - 6.137 - 6.138 - 6.139 - 6.140 - 6.141 - 6.142 - 6.143 - 6.144 - 6.145 - 6.146 - 6.147 - 6.148 - 6.149 - 6.150 - 6.151 - 6.152 - 6.153 - 6.154 - 6.155


7.158 En Syro-Phénicie : 7.159 - 7.160 - 7.163 - 7.164 - 7.165 - 7.166 - 7.167 - 7.169 - 7.170 - 7.170 - 7.170 - 7.178 - 7.188 - 7.194 - 7.195 - 7.201 - 7.202 - 7.208 - 7.212 - 7.217 - La fête de la Dédicace : 7.226 - 7.228 - 7.229 - 7.232 - 7.233


La résurrection de Lazare :
8.1 - 8.7 - 8.11 - L'exil en Samarie : 8.12 - 8.13 - 8.15 - 8.16 - 8.17 - 8.27 - 8.28 - 8.29 - 8.32 - 8.36 - Le retour vers Jérusalem : 8.37 - 8.38 - 8.42 - 8.45 - 8.47


9.6 - La Semaine Sainte : 9.8 - 9.9 - 9.11 - 9.12 - 9.14 - 9.16 - 9.17 - 9.19 - (à compléter)


Le dimanche de la Résurrection :
10.7 - 10.12 - 10.14 - 10.15 - 10.16 - 10.17 - de la Résurrection à l'Ascension : 10.19 - 10.20 - 10.21 - 10.22 - 10.23 - 10.24 - 10.25 - 10.28 - 10.32 - 10.34 - 10.35


En savoir plus sur ce personnage
Haut de page

L'amitié réciproque de Simon le zélote et de Jude les conduira à évangéliser conjointement, selon la Tradition, la Perse et à y mourir martyrs.

Jacques de VoragineLa Légende Dorée de Jacques de Voragine

Dans cette recension très célèbre du XIIIème siècle, Simon est identifié au frère de Jacques le mineur selon Matthieu 13,55 et Marc 6,3. Il justifie ainsi la confusion des personnes : Simon signifie obéissant ou triste. Il eut deux surnoms, car on l’appela Simon le Zélé, et Simon le Cananéen, de Cana, bourg de la Galilée, où le Seigneur changea l’eau en vin. En outre Zélé et Cananéen sont tout un, puisque Cana signifie zèle. Or, saint Simon posséda l’obéissance en accomplissant les préceptes; la tristesse en compatissant aux affligés; le zèle en travaillant constamment avec ardeur au salut des âmes.

Retour à l'index des personnages
Fiche mise à jour le 12/06/2010